Mes chouchoux du net 1/1

20 mai

Parmi les milliers de blogs présents sur la stratosphère blogosphérique (ha!), on peut se perdre. On se perd souvent d’ailleurs… Un blog nous amène à un autre blog dans lequel il y a un lien qui nous fait dériver sur un autre lien, bref, on dérive, on se retrouve à lire des articles sur des sujets qui ne nous intéressent pas forcément, on se retrouve à lire 100 fois la même chose, on a l’impression que tout le monde a la même idée en même temps et que tout se ressemble, Internet quoi…!

Je disais donc, parmi ces centaines de milliers de blogs, j’ai des élus, ceux que je peux lire tous les jours sans me lasser parce qu’ils ont quelque chose en plus, peut-être une manière d’écrire mais aussi une personnalité derrière l’écriture qui me plait. Et oui, la personnalité qui se cache derrière un blog est souvent la raison pour laquelle on s’accroche à sa lecture.

Alors vous avez peut-être déjà lu 100 ou 1000 fois ce genre d’article sur les blogs favoris d’untel ou untel, je ne suis pas une exception d’originalité tant pis, mais depuis le temps que je les lis, laissez-moi vous les présenter.

 

A pirate’s life for me (une punk au cœur sucré)

 

Mademoiselle Louise aime le punk, les tatouages, les gros nœuds dans les cheveux, la côte-ouest des États-Unis, le bassin d’ Arcachon et Bordeaux, son chat, son amoureux musicien, les livres,  les bonnes bouffes végétariennes et plein d’autres choses!

J’ai pris plaisir à la suivre sur son road-trip aux Etats-Unis, à voir émerger ses noeuds faits-main si jolis sur Etsy, à partager ses lectures, à partager aussi ses réflexions sur le végétarisme et découvrir des groupes rock féminins dont je n’avais jamais entendu parler.

Donc si vous voulez un blog plein de personnalité, punk, féministe mais paradoxalement tout doux, allez faire un tour par chez elle!

 

Eleusis et Megara (la plume élégante)

 

http://www.eleusis-megara.fr/wp-content/uploads/2010/11/Profil-%C3%A0-propos.jpg

Laetitia est une demoiselle à la plume fine, elle écrit bien, n’écrira jamais  » j’aime pas » , elle n’aime pas les raccourcis et s’excuse souvent de ne pas être synthétique mais on prend tellement plaisir à lire ses notes, qu’on en redemande encore, du non-synthétique.

Elle se passionne pour différents domaines qu’elle regroupe sur son blog, les jolies choses, les beaux paysages, la danse, la déco, les cosmétiques (éthiques au maximum), la mode, ses chats, la photo (et son amoureux photographe). Elle est végétarienne et traite de l’éthique animale quand elle le peut car elle s’y intéresse beaucoup.

Si vous voulez de la finesse, de belles photos et des écriture, orthographe et grammaire impeccables, et surtout un journal de bord intéressant mais aussi léger parfois (parce que ça fait du bien la légèreté), allez lui rendre visite.

 

Mango and Salt (la profiteuse de choses simples)

 

boxy-neoprene5

Demoiselle Victoria habite à Barcelone, étudie le design, adore les bougies parfumées, les beaux objets, les looks simples et aime écrire.

J’aime la suivre au quotidien, des petites aux grandes choses de la vie. Elle aime trouver de l’importance dans les petites choses et j’apprécie beaucoup, parce que c’est l’accumulation de ces petites choses qu’est la vie tout simplement. Si vous avez des intolérances alimentaires, ses recettes seront les bienvenues puisqu’elle est passée par toutes les phases de test pour ses propres intolérances, vous avez donc toute une panoplie de recettes alléchantes à votre disposition.

Habitant à Barcelone, elle a créé un city-guide de Barcelone avec tout plein de bonnes adresses et, cerise sur le gâteau, elle se prépare à faire un city-guide d’Amsterdam puisqu’elle y déménage sous peu, ce qui nous donne de nouvelles aventures à venir!

 

Whatever works (une sensibilité à fleur de film)

 

portrait yasmine rond

 

Yasmine est une dévoreuse de films, de séries, de ballades à Disney, de moments d’écriture accompagnée de son chat Fanfan et de la vie tout simplement. J’aime son naturel et son honnêteté. Elle n’est pas une vitrine d’ images glacées, elle ne se sent pas parfaite (contrairement à pas mal de blogueuses voulant nous le faire croire) et c’est justement pour ça que je continue à la lire le plus souvent possible.

Ses fameux « Links I love » vous feront découvrir plein plein de jolies choses, de belles images de l’autre bout du monde au dernier mascara de chez Une, d’une super recette de falafel au dernier morceau qui aura fait écho dans ses oreilles, il y en aura pour toutes les mirettes.

Tous les pitchs sur les films et séries qu’elle a vu sont détaillés, analysés et très bien faits. Elle m’a donné plus d’une fois l’envie de me ruer sur des films et des séries.

N’hésitez donc pas à aller faire un tour chez cette jolie demoiselle qui aime partager.

 

Voilà  pour l’instant 4 de mes chouchoux du net, de mes blogueuses lifestyle que je lis au quotidien, de mes blogueuses françaises en tout cas, car internet est un vaste terrain de jeu pour les écritures de toutes sortes! La prochaine fois, je vous parle de mes chouchoux outre-manche et outre-atlantique.

En attendant je vous laisse dériver sur les flots du net avec les 4 super nanas là, au-dessus!

PS: Les photos ci-dessus ne m’appartiennent pas mais appartiennent aux blogs cités plus au nord (c’est pour éviter la répétition de « ci-dessus »…que je viens de répéter…bref…)

 

BO du post : Queens of the Stone Age – Songs for the deaf

Allez hop hop hop!

14 mai

Alors alors, oui, ça fait 4 mois que je n’ai rien écrit. Je vous épargnerai tous les petits détails de ces mois d’hiver qui ont été un peu rudes.

Je vous dirai juste que ça y est, j’ai vécu mon premier vrai hiver à Agen, qu’il ne semblait plus se terminer et que certains événements (ou non événements d’ailleurs) additionnés au manque de soleil ont eu (un peu) raison de moi. Je me remets en marche tout doucement, je réécris, je revis et je prends de la vitamine D à fond parce que côté météo, ici, c’est l’été !

D’où ce petit post de redémarrage !

A toutes celles et ceux qui en ce moment ne sont pas au top de leur forme, qui pédalent dans la choucroute, qui ne trouvent pas leur place, qui cherchent un boulot, qui se cherchent tout court, qui veulent faire des choses mais qui n’en trouvent pas la force, qui ont besoin de s’aérer la tête, qui sont très contradictoires « oui je veux faire du sport mais non le marché c’est trop loin tu peux me ramener une bonne grosse pizza s’te plait », qui en ont marre de stagner, qui ont besoin d’être fiers d’eux, de se la péter un peu (oui des fois ça fait pas de mal, quitte à trébucher juste après c’est pas grave) et qui veulent se donner un petit coup de boost, allez c’est parti !

Alors, après ce joli monologue gonflé de motivation et d’encouragements, mon petit challenge va peut-être vous paraître un peu ridicule, mais c’est le mien et ça peut être le vôtre si vous me suivez.

Je me suis fixée ce petit challenge de marcher une demi-heure tous les matins, au lever. Ça fait maintenant très longtemps que je n’ai pas fait de sport pour de vrai, et lorsque je suis retournée à la piscine il y a 3 semaines, le mental était là mais le physique n’a pas très bien suivi… Alors je me suis donné cette petite chose à faire ( en commençant par 2, 3 positions de yoga avant mais ça c’est que je suis très très motivée…!)  marcher le temps que mon appétit se réveille aussi. Depuis que j’ai commencé, je sens l’énergie revenir, mes muscles se fortifier et mon moral se booster pour le reste de la journée.

Je vous propose tous les matins de se retrouver sur Instagram avec une photo prise sur le parcours de cette petite marche, cette photo qui vous fera plaisir et qui représentera ce challenge positif qui vous fera du bien, promis ! Mon compte sur instagram est https://instagram.com/zigzagzouou et mes petites photos matinales porteront le hashtag #projethophophop (j’aime bien les onomatopées…)

Allez, hop hop hop ! on y va, on se fout complètement du maquillage, du look, pendant une demi-heure, tous les matins, on fait quelque chose pour soi et on se fout du reste, on marche, on contemple, on observe les gens et les paysages et on est un peu plus fier de soi.

 

A nos gambettes ! #projethophophop !!!

 

BO du post: The Ting tings – We walk

DIY Guirlande lumineuse: Noël arrive!

11 déc

Je viens de me rendre compte que je n’ai pas encore parlé une fois de Noël… Pour moi c’était dans tellement longtemps, et voilà qu’on se retrouve à 15 jours de la date fatidique, donc des cadeaux, du repas, tout ça, et je commence à peine à y réfléchir. Toutes les années c’est pareil, je fais tout à la dernière minute, et suis donc en stress quand arrive le jour J. Et pis cette année, ce ne sont pas les moyens qui m’étouffent alors il faut que je réfléchisse encore plus,  pour faire quelque chose de bien en dépensant peu.. Et voilà que m’est venue cette idée! Faire des guirlandes lumineuses à base de papier toilette. Oui, on recycle ce qu’on veut!

Donc, que ce soit en déco (avec du papier spécial Noël ou autres) ou en cadeau, cette petite guirlande est simple à faire, économique et pourra illuminer vos douces soirées. Le fait de créer quelque chose pour quelqu’un d’autre est aussi une valeur ajoutée, un petit peu de son coeur dans le cadeau aussi (oh que c’est meugnon! ^^)

Donc pour faire votre Guirlande lumineuse, vous aurez besoin de:

-Rouleaux de papier toilette (le nombre dépendant du nombre de leds sur votre guirlande, donc commencez maintenant à ne plus jeter!)

-Une guirlande (vous trouverez facilement en cette période de l’année des guirlandes à prix sympas dans les grandes surfaces)

-De la colle à papier peint (environ 3 euros pour 20 litres de colle)

-Du papier choisi par vos soins, que vous aurez plaisir à contempler pour Noël ou qui ferait plaisir à votre hôte de cadeau (et non pas hotte de Noël!haha mais quelle blagueuse…)

-Un bout de carton épais

-Des ciseaux

-Un cutter


Tout d’abord, découpez les rouleaux de papier toilette en 2 parties égales. Une fois que c’est fait, préparez de la colle à papier peint.Prenez les morceaux de papier que vous avez choisis pour décorer vos rouleaux (cela peut venir de partout, magazines, vieilles BD, vieux bouquins, papiers cadeaux, papiers scrapbooking, mais de préférence un papier assez fin) et collez les. Personnellement, j’ai bien enduit les rouleaux pour que le papier colle au mieux et qu’il ne bouge pas (étant donné que c’est une forme ronde) et j’ai repassé une couche de colle sur le papier. Vous aurez les doigts plein de colle, je préviens! Mais elle part l’eau donc ne vous inquiétez pas! Par contre, évitez de vous recoiffer pendant ce DIY…

Une fois que tous les rouleaux sont décorés, laissez les sécher. Pendant ce temps, mettez un rouleau sur un pan de carton épais et suivez le tour au crayon, de façon à tracer des ronds qui seront mis à l’intérieur des guirlandes, pour tenir les leds. Répétez le geste autant de fois que vous avez de rouleaux. Puis coupez les ronds au cutter.

 

Une fois que vos rouleaux sont secs, faites un mini trou aux ciseaux au milieu de chaque rond en carton et insérez les p’tits ronds doucement dans les rouleaux. Puis, insérez une led dans chaque mini trou et voilà, vous avez une guirlande toute prête!

Si mes explications sont un peu floues, n’hésitez pas à poser des questions, je suis plus à l’aise en montrant (ce qui me donne l’idée de peut-être faire une petite vidéo la prochaine fois…). J’espère que ce petit DIY vous aura plu et que vous aurez de jolis résultats, n’hésitez pas non plus à partager vos photos si vous vous mettez aux guirlandes! A tout bientôt!

BO du post : Alice Russell – My favourite letters

 

 

J’ai craqué pour la birchbox…

8 déc

Bon…voilà, j’ai craqué… A force de lire des articles de blogs sur la birchbox, j’ai fini par m’abonner pour le mois de novembre, le mois cocooning… Donc oui, désolée, je fais comme tout le monde, je vous déballe ma Birchbox, j’me rattraperai, promis…

Plus le temps passe, plus les box se multiplient. C’est une bonne idée, un petit cadeau que l’on se fait à soi-même, un petit colis que l’on reçoit et qui nous surprend toujours, des surprises à l’intérieur et cette espèce d’excitation qui monte et on se retrouve comme un(e) enfant devant les cadeaux de Noël.

Alors tant de box(es), pourquoi la Birchbox? Et bien, parce que je ne prends pas le temps de prendre soin de ma peau, de mes cheveux, de mes mains… Je ne suis pas très « produits de beauté ». J’ai une crème hydratante visage, une BB crème, une crème pour le corps (que j’utilise tous les 36 du mois..) et voilà où s’arrête mes gestes beauté (en dehors du maquillage qui se restreint à la BB crème, du mascara et du rouge à lèvres). Hors, voilà, je l’avoue, j’ai 30 ans et ma peau commence à montrer des signes de faiblesse… Petites rides, peau sèche, rougeurs tout ça, tout ça (très glamour, j’vous jure!…), ces petits signes qui vous disent, que, oui, il est temps de taquiner de la crème et de s’asperger de produits qui sentent bon pour optimiser son faciès.

La birchbox, c’est une boite joliment envoyée avec des échantillons de produits de beauté, 5 au minimum. Mais quand je parle d’échantillons, ce ne sont pas les minuscules sachets qu’on vous donne en pharmacie, mais des produits en mini, donc avec des quantités plus conséquentes, qui vous donnent bien le temps de tester le produit. Lorsque vous vous inscrivez, vous devez remplir un formulaire avec vos préférences produits, ceux que vous préfèreriez tester et votre birchbox est faite en fonction. Je dois bien dire en tout cas qu’ils ont assuré pour les 2 que j’ai reçu avec toujours un produit naturel (que je privilégie), et un produit miracle pour cheveux (oui, parce qu’en plus d’être blanche blanche donc des rougeurs, je suis bouclée bouclée, donc des cheveux incoiffables)

Tout ça pour vous dire que juste pour tester quelques produits, la birchbox, c’est parfait, et pis c’est pas très cher (10 euros le premier mois, puis 13), et pis on peut de désabonner quand bon nous semble, ce qui est très rassurant (pour le porte-monnaie). Et encore une fois, je tiens à le signaler (je ne sais pas pourquoi d’ailleurs mais je le fais quand-même), je ne suis ni sponsorisée, ni en partenariat avec la birchbox, j’ai juste testé et j’ai aimé.

Je vous laisse avec les photos de mon p’tit colis…!

Ce que j’aime le plus, c’est qu’en général, les produits envoyés, on ne les aurait jamais testé si on ne nous les avait pas envoyés (vous me suivez?), et que l’on peut s’essayer à des soins que l’on n’aurait jamais eu les moyens de s’offrir… Alors, même si c’est pour le temps d’un échantillon, ça fait du bien, ça fait se sentir toute précieuse.

Alors par contre, je ne vous ferai pas le compte-rendu de chaque produit, c’est trop long et je dois avouer que je zappe toutes les descriptions en général, c’est d’ailleurs pour ça que je préfère tester avec cette box toute sympa qui me nomme « L »adorable Eugénie » (ils ne me connaissent pas encore). Chacune de mes miniatures m’a fait grand plaisir, et m’est utile, mais c’est plus pour vous donner un petit aperçu de comment ça se passe, si vous ne le saviez pas, si vous ne lisez pas d’autres blogs que le mien (haha!)

Sur ce, je vais mettre The Kills à fond en me faisant un masque aux protéines végétariennes, à tout bientôt!

 

BO du post: The Kills – Blood pressures

 

Liebster Award! Merci ou plutôt danke!

2 déc

 

Ça me fait très plaisir d’avoir été nommée aux Liebster awards par mademoiselle Joane dont le blog se trouve ICI (elle s’y pose des questions et y répond, j’aime bien son principe!)

Alors pour celles et ceux (pit être) qui ne connaissent pas le principe des Liebster Award, le voici: sont nommés les blogs ayant moins de 200 abonnés, le principe étant donc de faire connaitre ces blogs! Il fait donc donner 11 faits sur soi, répondre aux 11 questions que la blogueuse nous ayant nommé a posé, et élaborer 11 questions pour les prochains nommés qui doivent être au nombre de 11. Je ne saurai pas vous dire pourquoi 11 à chaque fois, pourquoi d’ailleurs? Si quelqu’un a la réponse, n’hésitez pas à me la donner!

Alors, alors…on va commencer par 11 faits sur moi…

1. Je n’ai pas le permis (oui, 30 ans et pas le permis…mais j’me dis que du coup ça fait moins de CO2 dans l’air, hein?)

2. Une fois par mois environ, j’ai besoin de me défouler en écoutant très fort System of a down

3. Je ne tuerais pas une mouche, je m’excuse à chaque fois que je tue un moustique… (véridique!…)

4. Ça fait presque 9 ans que je suis amoureuse d’un dessinateur qui fait vachement bien des plats indiens, ses créations sont là, si vous voulez voir  https://www.behance.net/cubi

5. Je me guéris de mon agoraphobie

6. Je suis super contradictoire

7. Je compose majoritairement sous la douche (je mets l’enregistreur en route sur mon téléphone et laisse tourner, pour retravailler après)

8. Il m’est arrivé de manger du saucisson au p’tit dèj

9. Je rêve tout le temps d’Angleterre (et des fois je rêve même en anglais)

10. J’aimerais être vétérinaire, océanographe, écrivain, volcanologue, journaliste, musicienne, archéologue, ethnologue, sociologue, photographe, créatrice, réalisatrice de documentaires, traductrice, acrobate, cuisinière et aussi super-héros (non mais!)

11. Je regarde un peu trop de conneries à la télé…

 

Et voici les questions de mademoiselle Joane!

1. Qu’est ce que t’apporte le fait de bloguer?

L’impression que j’accomplis quelque chose, qui me ressemble, qui me plait, qui me fait beaucoup de bien!Et aussi le fait d’appartenir à une une petite communauté que j’aime bien.

2. D’où te vient le besoin de partager en ligne?

D’avoir un espace où toutes mes petites passions se rejoignent et où surtout il est possible d’échanger. Et pis en ligne, c’est souvent plus facile de communiquer parce que c’est par écran interposé, donc indirect et j’aime bien me cacher ^^

3. Quel est ton réseau social préféré?

Twitter

4. Ton passe-temps solo?

J’en ai plein! Ça dépend des périodes… Musique, crochet, couture, cuisine, photo, écriture, lecture, 3DS, blog…!

5. A quoi te raccroches-tu dans les moments de doutes?

Mon amoureux, , ma tite maman, ma Choucroute (meilleure amie, oui oui, elle a un surnom de plat) et mon p’pa.

6. Communauté virtuelle ou communauté familiale/amicale?

Les deux! Étant donné que les deux peuvent devenir l’un ou l’autre… J’ai déménagé il y a un an de mon Sud-Est natal et ma communauté amicale est toute aussi virtuelle (sur face de book maintenant) que la communauté virtuelle que je viens de rencontrer en chair et en os à Bordeaux, donc les deux!

7. Ton activité anti-blues du dimanche soir:

3DS, un bon petit plat et une bonne série, drôle de préférence!

8. Le pays que tu rêves de découvrir, et sous quelle forme?

Tout le Royaume-Uni! Angleterre, Ecosse, Irlande dans un van pendant 2 mois à parcourir les routes et faire un mini-reportage, c’est mon p’tit rêve à moi.

9. Quel est le souvenir d’enfance qui selon toi a marqué un tournant dans ta personnalité?

La rencontre d’un cirque anglais The Swamp Circus, j’avais 13 ans, toute la troupe a passé 2 jours à la maison, j’ai appris à jongler, à faire des acrobaties, que les gens pouvaient être végétariens, que de ne pas être dans un moule n’était pas une tare, qu’on pouvait vivre de sa passion… J’ai fait moins attention aux regards portés sur moi à partir du jour où je les ai rencontrés.

10. Quelle est la personne qui t’influence le plus?

J’hésite…entre 2…mais je dirais ma m’man..et juste après l’amoureux!

11.  Quelle est ton astuce pour te réveiller fraiche et dispo?

Aucune astuce, j’y arrive pas! Je suis tout sauf matinale, j’ai une tête de déterrée jusqu’à 10h du mat’ et faut pas me parler pendant 1h au réveil…Mais si t’as une astuce, donne-la moi, je prends!!

 

Bon, bon, bon, assez parlé de moi!!!! Maintenant des questions pour vous les nommés:

1. Ton morceau défouloir?

2. Le sens dont tu ne pourrais pas te passer et pourquoi? (juste 1, hein?)

3. Si tu devais changer de métier, lequel choisirais-tu?

4. Ton endroit préféré au monde

5. La musique t’es indispensable quand…

6. Plutôt plats préparés ou plats concoctés par tes soins?

7. Je te dis environnement, tu me dis…

8. Girly ou garçon manqué?

9. Ton moment « Ah ça fait du bien! » de la journée

10. Bloguer, mais pourquoi donc?

11. Ce que tu regardes en premier chez toute personne que tu rencontres

Et les nommés sont:

Une vie sans gâchis

Blurry lines

BloupBloup

Merci mamie

Miettes de pierrettes

Sous mon plaid en pilou

Mr Madame

Presse-légumes

Point Zig Zag

Rosiflore

La cueillette

Et voilà! Le liebster award, c’est terminé! Bonne rédaction à tous les nommés et à très vite!!

 

Oh my blog! à Bordeaux! Des ateliers et des bonbons!

1 déc

Oui, je fais un article un peu doublon étant donné que j’ai déjà présenté Oh my blog! il y a quelques jours mais cette fois-ci, pas de théorie, que de l’action et un tas de jolies choses vues en vrai!

Les ateliers Oh my blog font leur tour de France et ont donc débarqué le 29 novembre à Bordeaux. Des créatrices, des bonbons, de jolis objets de partout, et une ambiance très girly je dois dire! C’était aussi l’occasion pour moi de voir Bordeaux pour la première fois et donc de prendre un bain de foule rue Sainte Catherine, de sentir les effluves de tous les p’tits restos rue Saint-Rémi, de voir mon premier H&M depuis un an (oui, j’habite Agen), d’avoir l’impression d’être une paysanne en entrant dans les Galeries Lafayette (et d’en re-sortir donc au bout de 2 minutes), de me prendre une bonne rafale de vent place de la Bourse, de découvrir pour la première fois les kouignettes (la photo ci-dessous est là pour illustrer, non non, n’ayez pas peur…^^) et de gruger le tram pour la première fois (mais c’est pas ma faute, y avait pas de machine à tickets place de la Bourse..)

Mais revenons à Oh my blog!, Marie de Sweet and sour et Anouk de Sunshine of mine (fondatrices de oh my blog) nous ont concocté une super déco dans une salle pourtant pas évidente à aménager car pas très grande, de jolis ateliers et les créatrices de beaux stands pleins de créativité, une belle après-midi en perspective quoi!

Moi qui suis une sauvage de premier ordre (faut pas se mentir), il y a eu un petit temps de latence à mon arrivée, un petit temps où j’ai regardé les stands, et puis j’ai re-regardé les stands en me doutant qu’il fallait bien que je parle à quelqu’un à un moment donné!… Et puis, 13h30 ont sonné et donc le temps de mon atelier avec Morgane de Milk with mint (blog lifestyle très bien fait, toujours de belles choses et bien écrit) est arrivé, me facilitant l’utilisation de mots…!

C’était donc un atelier pour créer un tableau d’inspiration épinglable, en forme de petites maisons. L’atelier en lui-même était sympa, petites discussions de comptoir, découpage, collage, peinturage, mangeage de bonbons, mais j’avoue que je ne suis pas très convaincue de ma création, on m’a pourtant gentiment rassurée en me disant que c’était joli. Vous êtes très sympas les filles, hein, mais c’est vraiment pas terrible et c’est pas grave c’est plutôt rigolo! Et pis alors les finitions…au top! Bref, moment très agréable, petit tableau quand-même accroché au mûr, mais voilà.. D’ailleurs, vous pouvez voir ci-dessous la différence entre « ma superbe création » et celle de La fée des blogs qui se trouvait en face de moi.

Don ça c’est moi…

Et ça c’est la fée des blogs! ^^

Bon sinon, mis à part ce petit couac artistique… C’était super sympa! J’ai eu un énorme coup de cœur pour La princesse aux bidouilles qui crée des carnets, des guirlandes, des badges et plein d’autres petites choses qui font plaisir aux yeux. Je me suis d’ailleurs fait un petit plaisir en me prenant le carnet pommes et une jolie carte postale qui invite au voyage. Et pis en plus de faire des créations super jolies, et ben elle est super sympa la princesse!(j’utilise pas mal le mot super, je sais, mais moi je trouve que c’est à bon escient parce que c’est vraiment super!) Je vous invite clairement à cliquer sur son lien.

Bon, a priori, j’aime les bidouilleuses… Bidouillé par Lili fait de petits articles déco, des carnets, des boucles d’oreilles (que j’ai mis de côté dans ma tête pour Noël!), des étiquettes et d’autres jolies choses. Sa spécialité, l’origami! J’ai été bouche bée devant ses boucles d’oreilles si minuscules et si précieuses faites en origami, faites main avec tellement de minutie et de précaution. Je vais me répéter niveau conseil mais allez voir ce qu’elle fait, ça vaut le coup!

Je regrette de ne pas voir pris plus de photos de son stand… Il y avait beaucoup plus de choses que ce que vous pouvez voir sur la photo…

Bon mes 2 coups de coeur, c’est juste au-dessus, mais sinon 5 autres créatrices de talent étaient là, ainsi que des curieuses, blogueuses et visiteuses.

Sobi graphie et sa chouette vaisselle à base de licornes potelées et de chats!

Fabricamania sa déco et accessoires hyper girly

Chick Hibou sa déco, ses accessoires et sa papèterie décontractés dans des teintes naturelles, classe je trouve

Emyline création et ses beaux bijoux

C’était une première pour moi et…

C’était bien! Ça m’a fait du bien! Rencontrer des filles de toutes sortes, se sentir en confiance et parler aux autres comme si on se connaissait déjà alors que non. Merci Oh my blog!, les rencontres étaient au rendez-vous, les coups de coeur, les bonbons (oui oui, j’insiste sur ce point), la bonne ambiance et plein d’autres choses que je ne saurais définir. A refaire très prochainement en tout cas!

Si vous voulez jeter un oeil à la vidéo des ateliers la voilà!

Hihi! j’y apparais vers la fin, saurez-vous me reconnaitre? Mais où est Charlie?

Tu fais quoi dans la vie?

26 nov

Tu fais quoi dans la vie? Magnifique question que je ne supporte plus. Si je dois réellement y répondre, ça peut durer une plombe, et pourtant, on pourrait croire que je ne fais rien. Je n’arrive plus à savoir si cette question est générale, si elle est ciblée sur le travail, si elle est ciblée justement sur ce qu’on fait en dehors du travail, si en y répondant on se définit un peu quand-même, si, si, si…

Ma réponse est simple en ce moment, comme elle l’est depuis à peu près 8 ans… »Je me cherche »… Ce qui peut amener à plein d’autres questions que je n’apprécie guère plus, puisqu’en gros « Je ne sais pas ». Et puis, quand on ne me pose pas de questions en plus, je me sens un besoin irrépressible d’ajouter quelques détails, comme pour me justifier que « Je ne sais pas ».

Ça donne donc lieu à un espèce de dialogue gêné:

-Tu fais quoi toi dans la vie?

-Euh..ben j’me cherche…euh…encore (moi souriant nerveusement avec un soupir aspiré s’apparentant à un rire)

-…….

-Oui mais j’écris, et puis, je prends des photos.

-……(soupir aspiré gêné de l’autre parti)

-Et puis je fais de la musique

-Ah oui? Tu joues de quoi?

-Ben, de la guitare, un peu de piano, et puis je chante.

-Et t’écris toi-même tes textes?

-Oui, même si en ce moment, en fait j’ai du mal à écrire, et pis je fais pas trop de musique non plus…

-Ah..

-J’ai un blog aussi, que je viens de commencer, je cherche un boulot dans la rédaction en ce moment

Là, en général, c’est pile ou face… Soit mon interlocuteur a l’air d’accepter mon indécision, ma dispersion ( le peu de confiance en ce que je dis aussi, p’t'être…) et poursuit la conversation, soit si l’on se trouve dans un groupe de personnes, il se tourne doucement vers une autre personne d’allure plus décidée et me laisse sur le côté avec mon cerveau à cent à l’heure recherchant tous ces autres mots, toutes ces autres phrases que j’aurais pu dire, qui l’auraient incité à continuer la conversation.

A force de me poser la question, à savoir si un truc cloche chez moi, je me dis que p’t'être que oui (c’est pas nouveau,hi!), mais aussi, qu’on pourrait aborder les gens que l’on ne connait pas encore avec d’autres questions, non? Moi j’en ai plein des questions! T’aimes le chocolat? Tu crois aux extra-terrestres? Tes cheveux, ils sont bouclés naturellement? T’arrives à faire tenir les plantes vertes chez toi? T’as un chat? T’es plutôt croissant ou pain au chocolat? Tu te déplaces en voiture? C’est quoi ta couleur préférée? T’as déjà préparé un oeuf mollet?

Z’avez vu, des questions y en a plein! ^^ ‘Fin, sans dèc, des questions à poser, il y en a des milliers, pourquoi « Tu fais quoi dans la vie? » qui induit forcément de connaitre quelque part la classe sociale, le niveau de salaire et le niveau de culture de son interlocuteur (oui oui, en répondant on dit un peu de tout ça), pourquoi ne pas vouloir connaitre une personnalité plutôt qu’un statut… Tout ce que je veux dire c’est que l’on ne se définit pas forcément par son travail ou son métier. « Qui es-tu? », voilà la question, même si beaucoup plus ardue à répondre..

Il y a peu de temps, lors de l’apéro que j’ai élaboré pour le co-working, la directrice m’a présentée comme étant blogueuse devant l’assemblée et je n’ai pu réprimer un rire (ou plutôt un raclement de la gorge, vous savez le rire de la gorge qui sert souvent à se moquer de quelqu’un, sauf que là, c’est de moi que je me suis moquée). J’ai d’abord ri parce que mon blog a 2 mois et que je ne me sens pas encore assez à l’aise pour dire de moi-même que je suis une blogueuse, et puis après coup, je me suis dit que pendant 10 secondes, j’ai été réduite à une fonction, Eugénie, blogueuse, point. Et ça ne me plait pas. Je préfèrerai qu’on dise, Eugénie, débrouilleuse, multifonctions, voilà. C’est peut-être bête tout ça, mais c’est comme ça que je me sens en ce moment, et comme ça c’est dit! Je suis plein de choses à la fois, je fais plein de choses à la fois et vous aussi! Dans la vie, je suis et fais plein de choses, même nettoyer des casseroles, même laver la litière de mon chat, même danser de façon ridicule sur des musiques ridicules, même imiter Eddy Mitchell (oui,  c’est trop rigolo…), même manger des pâtes alphabets, même dessiner des fleurs, même rigoler à une blague à base de petits pois (vous savez celui qu’est dans l’ascenseur…) , et pis voilà! Mon blog ne s’appelle pas Zig zag zou pour rien, je fais des zig zag et en fait j’aime ça, je passe d’activités à d’autres activités et ça me plait, et désormais quand on me demandera ce que je fais dans la vie, grâce à cet article, je répondrai « Eugénie, la débrouille, multifonctions, point. » Et vous aussi, trouvez vous la réponse, la formule qui vous convient, même si elle sort des cases.

Et vous qui-êtes vous?^^

 

BO du post: The hoosiers – Trick to life

 

Les recettes apéro: choux aux poivrons et chorizo

24 nov

Et c’est parti pour la dernière recette de la ronde apéro! Mais avant ça, j’espère que le week-end a été bon, reposant et plein de jolies choses. Le mien a été un peu mouvementé, mon p’tit Pioup s’est envolé par la fenêtre..et je me fais du soucis depuis à savoir si tout va bien, même si je le croise sur le toit d’à côté. Mais revenons à nos choux, je vous donnerai des nouvelles du Pioup plus tard.
Alors pour cette recette, j’avoue avoir été inspirée par un amuse-gueule qu’un copain avait fait. J’ai donc essayé de retranscrire en recette le goût que j’avais eu en bouche. Après pour la pâte à choux, chacun sa recette mais je dois dire que celle que j’ai trouvé est toute légère. Donc voilà voilà la recette des choux!

 

CHOUX AUX POIVRONS ET CHORIZO

 

 

Pour les choux (entre 15 et 20 choux):

125 g de farine

20 cl d’eau

75 g de beurre

3 oeufs

1 pincée de sel

Mettre dans une casserole, l’eau, la pincée de sel, le beurre. Faire bouillir le tout et y verser d’un seul coup toute la farine tamisée. Bien remuer à la spatule et la travailler environ 5 min à feu doux jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule. Retirer du feu et laisser refroidir quelques minutes. Ajouter un à un les oeufs en travaillant énergiquement la pâte à chaque fois. Former les choux à la cuillère ou à la poche à douille.

Faire cuire au four à 180°C (thermostat 6), environ 15 min. (petit conseil pour ceux et celles ayant un four à gaz premier prix, 220° pendant 20 minutes et grille en hauteur sinon le dessous va cuire plus vite et cramer avant que le dessus ne soit cuit)

 

Pour la compotée poivron/chorizo:

1 oignon

1 poivron

1/3 chorizo (je parle de celui que l’on trouve en sachet un peu partout)

1 goutte de sirop d’érable (miel ou sucre peuvent aussi faire l’affaire)

1 cuillère à café de sauce worcestershire

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Sel, poivre

Émincez l’oignon et faites le revenir dans une cuillère à soupe d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il devienne transparent. Pendant ce temps, coupez le poivron de préférence en petites lamelles (plus pratique à servir et à manger). Lorsque l’oignon est presque transparent, ajouter le sirop d’érable et la sauce worcestershire et mélangez pendant 3 minutes à feu fort. Baissez le feu et ajoutez les poivrons, remuez bien et couvrez pendant 5 minutes. Pendant ce temps coupez le chorizo en tous petits morceaux et ajoutez les aux oignons et poivrons, faites revenir le tout pendant 3 minutes à feu fort.  Baissez le feu, ajoutez un verre d’eau et couvrez. Poivrez et salez à votre guise. Attendez plusieurs fois que l’eau se soit évaporée avant de remettre un autre verre, pour qu’au fur et à mesure, le tout devienne une compotée. Lorsque la consistance vous plait, éteignez le feu. Vous n’avez plus qu’à coupez les choux en deux et à les farcir de votre compotée pour finalement les déguster!

Voilà voilà!La ronde des recettes apéro est terminée. J’espère qu’elle vous aura plu et que vous trouverez ces recettes bonnes, parce que c’est bien beau de les écrire, encore faut-il qu’elles marchent pour tout le monde! N’hésitez pas à partager des façons différentes de faire ces recettes mais aussi vos impressions. A très vite (même peut-être à demain…) pour de nouvelles aventures.

BO du post: Lisa Mitchell – Wonder

Oh my blog! De jolis ateliers à Bordeaux

20 nov

Alors, oui, en dehors des recettes apéro, je fais d’autres choses quand-même… Et je suis super contente de participer aux ateliers Oh my blog! à Bordeaux le 29 novembre. C’est mon tout premier évènement blog, et j’en suis toute excitée! Rencontrer des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt (ou pas!), des créatrices, des cuisinières, des photographes, des croqueuses de vie, ah! ça va faire du bien.

Alors pour ceux et celles qui ne connaissent pas Oh my blog!, ce sont 2 passionnées de blogging qui ont décidé de créer des évènements autour des blogueuses et de leurs créations, de leur lectorat et de les réunir en un seul lieu, pour que tout ce petit monde puisse échanger en vrai. En plus de créer ces évènements festifs, elles organisent aussi des sessions d’apprentissage pour les blogueuses en devenir, retouche photo, monétisation du blog, référencement et bien d’autres. J’avoue que j’aurais aimé avoir l’idée.. Je pense qu’elles vont avoir de plus en plus de demandes et qu’elles n’ont pas fini de travailler! (euh, mesdemoiselles, si vous me lisez et avez besoin de quelqu’un dans votre équipe en Aquitaine, je suis là..^^) Pour tout savoir sur Oh my blog voilà leur site http://ohmyblogevents.fr/

Les photos ci-dessus ne sont pas de moi mais issues du site Oh my blog!, prises par Eva que vous pourrez trouver ici www.douce-addiction.fr

Alors, le 29 novembre à Bordeaux, c’est une première, c’est un marché de créatrices (7 au total), des gourmandises à tester, des ateliers cuisine et DIY, des rencontres, des filles, de la musique! Les ateliers créatifs sont payants mais l’entrée est gratuite! Je ne peux que vous conseiller d’y passer et d’en prendre plein les mirettes. La page facebook de l’évènement se trouve ici pour savoir où, pour savoir qui exactement aussi.

Personnellement, je participe à 13h30 à l’atelier tableau d’inspiration de Milk with mint, elle fait de très jolies (et bonnes) choses de toutes sortes, n’hésitez pas à cliquer sur son lien.

Bien-sûr, je reviendrai avec de jolies photos et des écrits de ce petit évènement! Mais ce serait plus rigolo que vous voyiez ça en vrai et qu’on s’y croise, non?

Je vous laisse avec la vidéo des ateliers oh my blog! à Toulouse pour vous donner une idée:

 

 

Alors, vous viendez?!?!?!

 

BO du post: The kills -Midnight boom

 

 

Les recettes apéro: Rillettes de sardines aux olives

19 nov

La semaine des recettes apéro continue! Je ferai peut-être une petite pause demain et parlerai d’autre chose, ça me fera du bien. Et pis je garde la recette ayant eu le plus de succès pour la fin, pour bien finir cette ronde des recettes apéro.

En attendant de vous donner la recette des rillettes de sardines, laissez-moi vous parler des sardines…(oui oui, c’est bien ce que j’ai dit) Mon dernier job était vendeuse en épicerie fine, plus particulièrement en conserves de produits de la mer, je travaillais à la conserverie La Belle-Iloise à Antibes. La Belle-Iloise est une conserverie familiale fondée en 1932 à Quiberon, respectueuse des saisons de pêche, respectueuse des traditions de mise en boite (les sardines sont étêtées, équeutées et mises en boite à la main pour préserver leur chair délicate) et les ingrédients additionnels sont bien choisis, de très bonne qualité. Vous avez vu, je n’ai rien oublié de mon rôle de vendeuse…N’empêche que je n’aurais pas pu tenir 1 an et demi dans ce rôle (je n’ai pas tenu à France Loisirs par exemple…) si je n’étais pas convaincue de mes arguments! Preuves à l’appui, toutes les méthodes de pêche, de mise en boite, d’élaboration des recettes sont sur leur site www.labelleiloise.fr si ça vous intéresse.

Tout ça pour dire que le choix de vos sardines est important, que ce soit pour la qualité autant que pour les méthodes de production qui, la plupart du temps, ne respectent pas les saisons de pêche (et c’est ce qui fout en l’air tout l’équilibre dans les océans, les poissons n’ont plus le temps de se reproduire) et utilisent des méthodes de cuisson beaucoup moins adaptées à la chair fine de ces jolis poissons (ce qui vous donne en boite une sardine toute sèche). Donc avant de choisir vos boites de sardines, réfléchissez. La marque la plus acceptable dans le grand commerce reste Connétable qui respecte les saisons, mais attention à la cuisson… Sinon je ne peux que vous conseiller les produits de La Belle-Iloise et de La Quiberonnaise (le concurrent direct d’ailleurs…) et toutes les petites conserveries dont vous croiserez la route en Bretagne!

Sur ce, après ce petit pavé sur les sardines… Je vous laisse avec une photo des conserves La Belle-Iloise parce que trop jolies et bien sûr la recette des rillettes de sardines aux olives!

Ah oui!Et pour l’apéro encore plus facile si vous n’avez pas le temps, ils font de super petits assortiments apéro!

PS:je ne suis en aucun cas sponsorisée par La Belle-Iloise, il se fait que je connais bien les produits et que j’en suis fan, c’est tout!

 

RILLETTES DE SARDINES AUX OLIVES

Pour 4 personnes: (une vingtaine de petits toasts)

1 boite de sardines à l’huile d’olive

1 grand carré frais

1/2 bocal d’olives vertes

1 cuillère à café de paprika

1 pincée de curry

1/2 bouquet de coriandre

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Poivre

Alors, si vous êtes fans des recettes simples, vous allez être servis! Tout d’abord coupez les olives en petits morceaux, ciselez la coriandre. Mettez les sardines avec la moitié d’huile d’olive de la boite, le carré frais, le paprika, le curry, la coriandre, l’huile d’olive et écrasez le tout à la fourchette jusqu’à ce que le mélange soit onctueux. Ajoutez les olives, le poivre qui vous va et mélangez. Laissez au frais une petite demi-heure avant de servir. Et voilà! (surtout ne pas ajouter de sel, les sardines et le carré frais sont déjà assez salés) A servir avec du pain, ou des petits toasts briochés.

On se retrouve dans les jours qui viennent pour la dernière recette apéro, elle sera toute chou!

 

BO du post: Nico Vega- We are the art