De ce qui réconforte

15 oct

Octobre, octobre, octobre est là..et le changement de saison et de température aussi ! Une période que j’aime sans trop aimer non plus. J’aime parce que vient le temps de s’emmitoufler dans des couches de textiles plus ou moins chauds, de boire des boissons enveloppantes, de jouer sur sa 3DS(oui j’adore ça!!) et de cocooner sans culpabiliser à la maison. J’aime moins bien parce que l’hiver vient toujours pour ma part avec sa p’tite déprime, le regret des temps légers de l’été où tout est plus (oui je me répète) léger, où tout flotte, où tout a l’air plus facile, où tout est surtout plus lumineux ! Le manque de lumière et la perspective d’un ciel gris et moite me gagne le moral..

Mais mais mais, chacun sa façon de sentir et de vivre ce petit passage de perturbations, il y a ces choses qui nous réconfortent, qui nous bercent, nous rassurent et nous calment . Ces choses (les miennes, ben parce que c’est moi qui écris), les voilà :

 

Faire la cuisine

Alors oui, la cuisine, l’été, j’abandonne, je suis tellement légère que je laisse à mon amoureux le soin de la faire (ben oui, il est cool !)…et pis moi, les salades c’est pas vraiment mon truc. J’adore faire de bons gros plats qui réchauffent, des bons gros plats plutôt gras je dirais, avec de la consistance et tout et tout.

Faire la cuisine, c’est quelque chose qui fait du bien, c’est manuel et on se focalise sur l’ingrédient que l’on manipule et le goût qu’on espère qu’il aura dans notre assiette. C’est de la détente pendant la préparation et de la détente après la préparation si la recette n’est pas ratée (il m’est déjà arrivé de rater tellement fort sur une recette tellement longue…que j’ai fini par manger des pâtes chinoises en sachet à la fin et pleurer dans mon potage ^^) Et l’hiver, la cuisine c’est un moyen de nous réchauffer, qui plus est devant de bonnes séries qu’on a attendu tout l’été.

 

Prendre un bain

Alors, pour celles qui ont la chance d’avoir une baignoire ou qui peuvent squatter celle de leur copine/copain/mère/père/tante/voisin (n’importe qui en fait), n’hésitez pas, un bain, c’est trop bon. Un bain moussant qui mousse bien, une température pas trop élevée sinon adieux vos jolis vaisseaux sanguins (37,5 température parfaite), des petites bougies et quelque chose de bon à écouter ou à regarder et là vous êtes dans le réconfort le plus total, vous ne sentez plus le poids de votre corps, vous êtes au chaud, tranquille, vous n’êtes plus là mais dans un cocon de bien-être, oh oui !

 

Créer des choses avec de la laine

La laine, c’est chaud, c’est beau, c’est l’hiver dans son jus. Ce qui me détend le plus en ce moment, c’est de faire des bonnets en crochet. Et c’est tout simple!Tu fais une boucle, tu passes le crochet dans la boucle pour sortir une autre boucle et tu boucles etc etc…tout bête!C’est créatif, on peut le faire tranquillement devant un bon film et hop, à la fin on a un bonnet, une chose que l’on a nous-mêmes créée et dont on peut se servir(si on assume son choix de coloris bien-sûr)

 

Mater des séries

Mater des séries, c’est tout un art!Il y a la série que l’on suit assidûment et que l’on regarde donc une fois par semaine pour connaître la suite vite vite, et puis il y a les autres, les séries que l’on découvre après 3,4 saisons de diffusion et qu’on peut se mater en marathon. J’ai une préférence pour les marathons (‘fin quand je dis marathon, je dis pas tout regarder en 48 heures sans pause, hein!) parce qu’il y a de la matière, parce que « quand y en a plus, y en a encore »!10 épisodes d’une bonne série, un dimanche gris en pyjama avec un gâteau fait maison et une boisson chaude, voilà qui est réconfortant!D’ailleurs je parle ici http://zigzagzou.free.fr/?p=122 de 3 séries anglaises que j’aime particulièrement.

 

Les odeurs de l’automne

L’automne est là, les arbres jaunissent, certaines feuilles commencent à tomber. Ce tas de feuilles devant lequel on passe et dans lequel parfois on donne un coup de pied, c’est un lit d’odeurs. Il suffit qu’il ait un peu plu pour que toutes les essences soient multipliées par cent, et que l’on se retrouve au milieu d’un pot-pourri géant d’odeurs familières qui quelque part rappellent l’enfance, les marronniers de la cour de récré . L’automne ce sont les feuilles par terre, la cannelle, les potirons, les chocolats chauds et plein d’autres choses qui nous envahissent le nez et les yeux parce que la nature est quand-même bien faite, lorsqu’il commence à faire froid, ses couleurs deviennent chaudes, orange, jaune, rouge, un dégradé de réconfort .

 

Voilà ce qui me fait du bien à l’approche de jours plus froids, j’espère qu’au moins un de ces points vous parlera. Et vous ? Qu’est-ce qui vous réconforte à l’automne ?

 

 

2 Responses to “De ce qui réconforte”

  1. bernieshoot 19 octobre 2014 at 5 h 11 min #

    Plein de bonnes choses pour te réconforter,
    pour moi avec le froid on bascule vers les fêtes de fin d’année

    • cravette 23 octobre 2014 at 16 h 39 min #

      Ça y est moi aussi je sens les fêtes de fin d’année poindre leur nez…car les températures ont chuté du jour au lendemain!Des p’tites guirlandes, des bougies, niché au chaud devant un bon film et hop!on se réconforte en attendant l’été..!

Leave a Reply