Les recettes apéro: Cake aux légumes du soleil et au basilic

18 nov

Pas trop de blabla pour cette recette, elle est juste efficace et plutôt facile à faire. Un petit mélange de tous les ingrédients et hop au four! J’avoue que ce n’est pas vraiment de saison, mais je voulais jouer avec une valeur sûre pour l’apéro et faire plaisir aux végétariens présents. En espérant qu’à vous aussi ça vous plaira!

CAKE AUX LÉGUMES DU SOLEIL ET AU BASILIC

150g de farine

1 sachet de levure chimique

3 oeufs

1 pot de 250g de ricotta

1 belle courgette

1/2 bocal de tomates séchées

70 g de fromage râpé

10 cl d’huile d’olive

1/2 cuillère à café de sel

1/2 bouquet de basilic

Poivre

 

Préchauffer le four à 210°.

Découpez la courgette en rondelle et faites-la revenir à la poêle avec un peu d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes, qu’elle soit mi-cuite,  encore croquante. (mieux vaut la précuire avant de l’insérer dans l’appareil à cake)

Pendant ce temps dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la levure, les oeufs afin d’obtenir un mélange homogène. Ajoutez la ricotta, l’huile d’olive, le fromage râpé, le basilic ciselé et le poivre. Bien mélanger le tout.

Couper les tomates séchées en petits morceaux, les ajouter au mélange ainsi que les courgettes. Mélangez le tout. Mettez la préparation dans un moule à cake en silicone.

Enfourner pour 45 minutes de cuisson à 210° dans un four électrique, 55 minutes dans un four à gaz.

Attendez bien que le cake ait refroidi pour le démouler et surtout pour le découper (sinon vous risquer de vous retrouver avec un apéro bouillie…)

 

BO du post: Royal Blood (découverte de ce groupe il y a peu, gros coup de foudre, à écouter très fort!!!)

Les recettes apéro: Hoummous de petits pois au persil

17 nov

Et me voilà pour la deuxième session des recettes apéro! Je dois vous dire que cette recette, c’était de l’improvisation totale, que je pensais franchement que ça n’allait pas plaire à grand monde, mais tout compte fait, c’était frais et c’était bon. Je l’ai nommé hoummous parce que c’est une sorte de crème de petits pois, tout comme l’hoummous est une sorte de crème de pois chiche. Alors, la photo, et même la recette ne sont pas très glam mais je vous promets que c’est bon. D’ailleurs si vous avez des connaissances végétariennes, je pense que cette recette apéro leur fera plaisir. Passons à la recette, j’espère qu’elle vous plaira!

HOUMMOUS DE PETITS POIS AU PERSIL

400g de petits pois

1 petite tomate

1 cuillère à café de sauce worcestershire

1 demi-citron

1/2 bouquet de persil (n’hésitez pas à tester avec de la menthe!c’est super bon)

Huile d’olive ( pas de dosage, voir au fur et à mesure)

1 mini carré frais (facultatif)

1 cuillère à café d’épices Chorba

Poivre, sel

Faire revenir à la poêle les petits pois dans 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Mixer les petits pois cuits, la sauce worcestershire, le jus du citron, le carré frais si vous en utilisez, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, les épices Chorba. Une fois un mélange homogène obtenu, ajouter l’huile d’olive jusqu’à ce que la consistance vous convienne. Couper la tomate en petits dés et ajouter à la crème de petits pois. Poivrez, salez. C’est fait! A déguster avec des chips de maïs!

N’hésitez pas à partager vos déclinaisons!

 

BO du post: Sallie Ford and the sound outside

Les recettes apéro: L’hoummous

16 nov

Alors, alors, me revoilà avec les petites recettes que j’ai réalisé pour le co-working d’Agen. Pour rentrer dans le détail, j’avais 25 euros de budget pour une vingtaine de personnes (ce qui est short mais faisable) alors j’ai fait les recettes en fonction..Je crois que je ne pouvais pas faire plus, je suis allée au bout du budget!(A savoir que ce qui m’a coûté le plus cher, ce sont les avocats…et si vous avez lu l’article précédent, vous savez que je n’ai pas pu m’en servir et que j’ai fait avec les moyens du bord…) Bon, assez de blabla, voici la première recette que je partage aujourd’hui: l’hoummous, recette libanaise, beaucoup de goût,mmmh c’est bon!

HOUMMOUS

800g de pois chiche (en conserve)(si frais encore mieux mais il faut prévoir que les pois chiche trempent une nuit entière avant)

2 gousses d’ail

1 citron

3 cuillères à soupes de tahin (pâte de sésame que l’on trouve facilement dans les magasins bio)

Huile d’olive (pas de dosage, voir au fur et à mesure)

1 cuillère à café de paprika

NB: si vous avez un mixeur tout est plus facile ^^

Égoutter et rincer les pois chiches dans une passoire, les mettre dans un grand récipient. Écraser les 2 gousses d’ail. Ajouter le jus du citron, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, les gousses d’ail, le tahin et passer tout ça au mixeur. Le tout mixé, vous obtenez un mélange homogène (mais encore sec..) auquel il faut ajouter de l’huile d’olive jusqu’à ce que la texture et le crémeux vous conviennent. Une fois terminé, mettez le tout dans un récipient, travaillez la surface du mélange à la fourchette pour que ce soit joli et ajouter (encore une fois) un peu d’huile d’olive et parsemez de paprika. Laissez reposer une heure au frigo. Et dégustez. Avec du pain pita ou même comme j’ai fait avec des chips de maïs, c’est miam!

 

A demain pour la prochaine recette: l’hoummous de petits pois au persil!(une petite improvisation de ma part)

 

BO du post: pas de musique mais la télé en fond, Echappées belles sur  les routes d’Australie sur France 5..

 

 

 

 

 

 

 

Un petit challenge

14 nov

Je vous disais cette semaine que l’on m’avait confié une petite mission, celle d’élaborer tout un apéritif pour l’espace de co-working à Agen, et voilà chose faite!Non sans mal, mais c’est fait et je suis plutôt contente du résultat.

Voilà mon premier petit challenge réalisé  à Agen ! Je n’ai jamais osé me lancer dans ce genre d’aventure à Antibes, pourquoi? Je ne sais pas… La pensée que je n’arrive pas à faire ce que j’ai réellement envie de présenter devait être plus forte là-bas. Et puis je dois dire qu’ici, on m’a fait confiance en direct, on ne m’a pas demandé si j’avais déjà fait ça avant, si je cuisinais beaucoup, on ne m’a pas jugée avant de voir le résultat (ne généralisons pas mais ça se fait quand-même pas mal dans le sud-est…),bref, tout ça m’a encouragé et mis un peu la pression finalement parce qu’il ne fallait pas que je me rate…

Le journée d’hier a donc été assez intense, je suis restée aux fourneaux de 9h jusqu’à 17h. Le fait de ne pas avoir de robot mixeur ou autres explique aussi que j’ai été si longue (pas de micro-ondes, pas de robot, une télé cathodique pesant un âne mort, pas de sèche-cheveux mais oui, je reste quand-même une fille du 21ème siècle…) N’empêche que dans ces cas-là, lorsqu’on a plusieurs recettes à faire dans la journée, un robot c’est assez utile, surtout pour la pâte à choux qui m’a valu une anesthésie du bras droit. Mais j’ai vaincu..après quelques petits épisodes de désespoir comme cette poche à douille qui laissait filer l’embout à chaque fois que je donnais un coup de pression pour que la pâte sorte, qui s’est trouvée aussi à laisser filer cette même pâte parce que j’y avais malencontreusement fait un trou avec ma bague (donc pâte sortant de tous les côtés devenue incontrôlable), poche à douille qui s’est finalement retrouvée un peu fondue sous la première plaque de choux que j’ai sorti du four (vous l’aurez compris j’ai eu un problème de poche à douille et de pâte à choux..), comme aussi ce petit épisode de fin de parcours quand on s’aperçoit que les avocats que l’on a pris pour faire LE guacamole  n’ont pas muri dans la nuit grâce à son chauffage comme on l’avait cru (oui oui, j’suis hyprapositive des fois…) et qu’on se retrouve donc avec une recette en moins et qu’on essaie de trouver un truc à faire pour combler…et donc à écraser des petits pois en improvisant une recette et qu’on est tellement stressé en cette fin de journée qu’on mets des petits pois de partout partout, bref…à la fin de ma journée ma cuisine était verte…Mais ma recette de petits pois a eu du succès..c’est fou!

Journée active, apéro plus que sympa avec des gens sympas, et challenge réalisé, contente je suis! Je vous laisse avec quelques photos de la soirée en attendant de revenir avec les recettes.

PS:je m’excuse par avance pour les couleurs de mes photos…je les retravaille mais depuis une certaine mise à jour sur mon ordi, j’ai de gros problèmes de luminosité, donc je ne sais pas ce que ça donne…(n’hésitez pas à me dire si c’est vraiment trop moche!!ou si c’est joli aussi)

BO du post: La pluie sur Agen..

Kesskispasse?

12 nov

L’envie est là d’écrire mais la plupart du temps je trouve plus facile à faire même si ça me plait moins, j’vous le dis, je suis une contradiction! Et c’est là, pile-poil, maintenant que j’ai autre chose à faire, quelque chose d’important, que je choisis pour écrire, voilà voilà…
Ces jours derniers, le froid est arrivé, la luminosité est belle parce qu’il continue à faire beau et moi, ça me fait plaisir de pouvoir remettre mes collants et mon écharpe. J’ai eu l’impression que l’été ne s’arrêterait jamais et ça ne m’a pas plu (bizarrement…), j’attendais le froid qui ne pointait pas le bout de son nez. Je suis donc soulagée de pouvoir dire que c’est réellement l’automne, que les arbres finissent par rougir et qu’il ne fait pas chaud.


Alors alors, la chose importante que je viens d’évoquer c’est que La fontaine Agen, l’espace de coworking dont je vous parlais ici http://zigzagzou.free.fr/?p=195 m’a chargé d’élaborer leur apéritif qui aura lieu demain soir, je ne parle pas des boissons mais des amuse-bouche que les co-worker pourront manger gaiement. C’est la première fois que je me lance dans ce genre de mini-aventure et j’en suis super contente! (même si au lieu de faire les courses et d’être sûre de mes petites recettes, je suis en train d’écrire là sur mon blog..^^) Photos et petites recettes à l’appui, je partagerai ce petit moment ici, sans aucun doute!

En attendant, voilà ce que j’ai fait (ou pas) ces deux dernières semaines, récapitulons! Je me sens de mieux en mieux dans cette ville qui m’était encore inconnue il y a presque un an, je me suis donc pas mal baladée, ai bu des coups, ai fait quelques boutiques, me suis sentie chez moi tout simplement. Je pense aussi que le fait de connaitre un peu plus de monde aide beaucoup à se sentir mieux, un peu moins isolée, un peu plus chez-soi.

Sinon oui, j’ai un peu bloqué sur mon nouveau jeu 3DS Fantasy life, je suis un peu, beaucoup fan de ce jeu qui compte des milliers de possibilités, de missions à faire, de personnages rigolos, de belles cinématiques, d’interactions et de beaucoup d’heures de jeu. Si vous me lisez et que vous avez une 3DS, je vous le conseille vivement.

On est allé au marché des potiers à Auvillar. Ce petit village est très joli, perché au dessus de Valence d’Agen, tout de pierre construit. Ce n’était pas tellement pour la poterie que j’y ai fait un tour mais plus pour la ballade, n’empêche que c’était sympa! Et pis on est tombé sur un des plus gros nuages que j’ai jamais vu et j’ai pris en photo (j’adore prendre les nuages en photo)

A Agen j’ai finalement pris en photo cette devanture de salon de thé que je trouve trop cosy, la prochaine ce sera à l’intérieur, je veux absolument tester leurs fauteuils douillets et leurs pâtisseries, j’en dirai des nouvelles!

Dernier petit truc j’ai recueilli un p’tit piou perdu (oui c’est un bébé pigeon…) dans la rue, ça fait 3 semaines maintenant…A  priori, vu qu’il a été élevé à la main, il ne peut plus être relaché sous peine de mourir dans les 3 jours…C’est tout un truc à la maison…Parce qu’en même temps je ne peux pas le garder à vie en appart, c’est un oiseau, il a besoin de voler. Je vais donc sûrement devoir l’envoyer dans les Pyrénées où il existe un refuge spécial pigeon,  il pourra y être tranquille..

Et sinon! à partir du 21 novembre, je rentre en formation pour savoir ce pour quoi je suis douée et ce qui m’irait comme travail, on va voir ce que ça va donner…En tout cas, j’ai 3 stages à faire, ça, ça me plait! Je pense que les formateurs vont avoir du fil à retordre avec moi, niveau choix, tout ça…Ça va être rigolo!

 

Et vous kesskisspasse chez vous?

 

 

De ce qui réconforte

15 oct

Octobre, octobre, octobre est là..et le changement de saison et de température aussi ! Une période que j’aime sans trop aimer non plus. J’aime parce que vient le temps de s’emmitoufler dans des couches de textiles plus ou moins chauds, de boire des boissons enveloppantes, de jouer sur sa 3DS(oui j’adore ça!!) et de cocooner sans culpabiliser à la maison. J’aime moins bien parce que l’hiver vient toujours pour ma part avec sa p’tite déprime, le regret des temps légers de l’été où tout est plus (oui je me répète) léger, où tout flotte, où tout a l’air plus facile, où tout est surtout plus lumineux ! Le manque de lumière et la perspective d’un ciel gris et moite me gagne le moral..

Mais mais mais, chacun sa façon de sentir et de vivre ce petit passage de perturbations, il y a ces choses qui nous réconfortent, qui nous bercent, nous rassurent et nous calment . Ces choses (les miennes, ben parce que c’est moi qui écris), les voilà :

 

Faire la cuisine

Alors oui, la cuisine, l’été, j’abandonne, je suis tellement légère que je laisse à mon amoureux le soin de la faire (ben oui, il est cool !)…et pis moi, les salades c’est pas vraiment mon truc. J’adore faire de bons gros plats qui réchauffent, des bons gros plats plutôt gras je dirais, avec de la consistance et tout et tout.

Faire la cuisine, c’est quelque chose qui fait du bien, c’est manuel et on se focalise sur l’ingrédient que l’on manipule et le goût qu’on espère qu’il aura dans notre assiette. C’est de la détente pendant la préparation et de la détente après la préparation si la recette n’est pas ratée (il m’est déjà arrivé de rater tellement fort sur une recette tellement longue…que j’ai fini par manger des pâtes chinoises en sachet à la fin et pleurer dans mon potage ^^) Et l’hiver, la cuisine c’est un moyen de nous réchauffer, qui plus est devant de bonnes séries qu’on a attendu tout l’été.

 

Prendre un bain

Alors, pour celles qui ont la chance d’avoir une baignoire ou qui peuvent squatter celle de leur copine/copain/mère/père/tante/voisin (n’importe qui en fait), n’hésitez pas, un bain, c’est trop bon. Un bain moussant qui mousse bien, une température pas trop élevée sinon adieux vos jolis vaisseaux sanguins (37,5 température parfaite), des petites bougies et quelque chose de bon à écouter ou à regarder et là vous êtes dans le réconfort le plus total, vous ne sentez plus le poids de votre corps, vous êtes au chaud, tranquille, vous n’êtes plus là mais dans un cocon de bien-être, oh oui !

 

Créer des choses avec de la laine

La laine, c’est chaud, c’est beau, c’est l’hiver dans son jus. Ce qui me détend le plus en ce moment, c’est de faire des bonnets en crochet. Et c’est tout simple!Tu fais une boucle, tu passes le crochet dans la boucle pour sortir une autre boucle et tu boucles etc etc…tout bête!C’est créatif, on peut le faire tranquillement devant un bon film et hop, à la fin on a un bonnet, une chose que l’on a nous-mêmes créée et dont on peut se servir(si on assume son choix de coloris bien-sûr)

 

Mater des séries

Mater des séries, c’est tout un art!Il y a la série que l’on suit assidûment et que l’on regarde donc une fois par semaine pour connaître la suite vite vite, et puis il y a les autres, les séries que l’on découvre après 3,4 saisons de diffusion et qu’on peut se mater en marathon. J’ai une préférence pour les marathons (‘fin quand je dis marathon, je dis pas tout regarder en 48 heures sans pause, hein!) parce qu’il y a de la matière, parce que « quand y en a plus, y en a encore »!10 épisodes d’une bonne série, un dimanche gris en pyjama avec un gâteau fait maison et une boisson chaude, voilà qui est réconfortant!D’ailleurs je parle ici http://zigzagzou.free.fr/?p=122 de 3 séries anglaises que j’aime particulièrement.

 

Les odeurs de l’automne

L’automne est là, les arbres jaunissent, certaines feuilles commencent à tomber. Ce tas de feuilles devant lequel on passe et dans lequel parfois on donne un coup de pied, c’est un lit d’odeurs. Il suffit qu’il ait un peu plu pour que toutes les essences soient multipliées par cent, et que l’on se retrouve au milieu d’un pot-pourri géant d’odeurs familières qui quelque part rappellent l’enfance, les marronniers de la cour de récré . L’automne ce sont les feuilles par terre, la cannelle, les potirons, les chocolats chauds et plein d’autres choses qui nous envahissent le nez et les yeux parce que la nature est quand-même bien faite, lorsqu’il commence à faire froid, ses couleurs deviennent chaudes, orange, jaune, rouge, un dégradé de réconfort .

 

Voilà ce qui me fait du bien à l’approche de jours plus froids, j’espère qu’au moins un de ces points vous parlera. Et vous ? Qu’est-ce qui vous réconforte à l’automne ?

 

 

Un espace chaleureux à travailler!La Fontaine à Agen

9 oct

Il y a peu de temps, un petit mois, un espace de co-working s’est ouvert à Agen, j’y suis d’ailleurs en ce moment-même, et il est très agréable de travailler dans un open-space où l’interaction est possible, où l’on est hors de chez soi, où l’on se sent moins seul même si autonome.

Etant sans emploi fixe pour le moment, je me suis dit que le co-working serait mon bureau 2 fois par semaine, qu’il m’offrirait un espace de travail sain (c’est à dire sans distraction genre 3ds, la télé, le chat, la sieste…) et que si par hasard je dois rencontrer des personnes faisant des choses intéressantes, c’est ici !

Le co-working Agen « La fontaine » est une association permettant à toute personne de louer le temps d’une après-midi ou d’une semaine ou d’un mois, un bureau avec accès internet, une cuisine, un petit coin café, une salle de réunion et surtout un vivier à idées. Que ce soit donc les personnes en télétravail, les personnes voulant se lancer en auto-entreprise, ou les personnes, comme moi, qui veulent se donner une chance d’avoir un espace sympa où développer leur blog, tout le monde est le bienvenu.

Bien plus qu’un espace de travail, c’est un lieu d’animation où toutes les semaines, s’y déroulent des ateliers de compétences plus ou moins fun, vous aurez donc le choix de participer à des ateliers photoshop, pack office et autres workshops sérieux ou bien, des ateliers d’écriture créative, de faux entretiens complètement barrés (histoire de se marrer un peu sur des situations stressantes), de manger-mieux, d’apprentissage de l’anglais grâce aux Monty Python et plein d’autres qui se créeront au fur et à mesure.

Si vous avez envie d’en savoir plus n’hésitez pas à aller sur leur site  http://lafontaine-coworking.com/ , A savoir que le mois de septembre était gratuit, c’était un mois d’essai, mais qu’à partir du 1er octobre, les services deviennent payants. Normal, il faut bien la faire tourner cette association ! Tous les tarifs sont affichés sur le site, ils ne sont vraiment pas excessifs et permettent de faire fonctionner l’idée de travailleur partageur comme il faut !

N’hésitez pas à vous inscrire, un petit endroit sympa où les idées fusent, où l’on arrive à croire que tout est possible, c’est là !

PS: oui, les places sont vides mais j’ai pris les photos à la fermeture, ceci explique cela..!

BO du post: Lavern Baker: Blue Ballads

 

Simple things, un magazine qui vous fait du bien

1 oct

J’ai enfin décidé de me lancer dans la lecture de Simple things, après l’avoir vu en kiosque depuis plusieurs mois, et un petit peu rebutée par le prix de 4,95 euros (oui, oui, je suis vraiment fauchée…), je l’ai acheté, et j’ai bien fait !
Je suis une grand liseuse de magazines, féminins, travaux pratiques, musique, enfants (oui oui, je compare avec ceux que je lisais quand j’étais petite) et de temps en temps je prends des Sciences et vie (si je veux réellement comprendre tout ce que je lis je prends le junior qui est très bien fait, bien expliqué et illustré), bref j’aime lire des magazines, j’avais même commencé à en faire un quand j’étais petite, j’étais toute fière de créer mon propre contenu !
Pour en revenir à nos moutons…Simple things ! C’est un féminin qui ne ressemble pas aux autres. Pas de nanas sur-maquillées, sur-habillées, ni sous-dimensionnées, d’horoscope généraliste, de conseils vus et revus des centaines de fois, ni de paillettes (et aaah!ça fait du bien, j’ai du mal avec ce qui brille…)
Simple things est comme son nom l’indique, l’art de profiter des choses simples. D’une émotion de vacances d’été que l’on peut revivre en plein mois de décembre (quand il fait bien froid) grâce à nos stimuli, d’une recette simple de hoummous de petits pois à la menthe, de la culture d’aromatiques oubliées, de jolis endroits à visiter, de prendre le temps de vivre tout simplement.
Bon cette petite perle de magazine est bimensuelle, ce qui d’un côté justifie le prix (4,95 tous les deux mois, ça va je peux encore…), mais c’est un goût de trop peu car on aimerait vivre des Simple things tous les mois !
A savoir que toutes les photos sont jolies, que si le sujet est explicatif, l’article ira à son but en éclaircissant les méninges du lecteur et que les autres sujets ne sont pas forcément là pour aller en profondeur mais plutôt pour surfer sur la vague de la simplicité, de donner des pistes pour vivre son quotidien plus sereinement sans se prendre la tête sur des broutilles.
Bref, pour l’instant rien à redire, ce magazine m’a fait beaucoup de bien et je suis très impatiente de tester les petites recettes qui s’y trouvent.
Si vous voulez connaître la date de la prochaine parution, c’est demain!Le numéro 4 sort le 2 octobre et je vous conseille vivement de vous faire du bien en le lisant !

 

BO du post: Olaby démo

Ouai, ouai, c’est la rentrée…mais de quoi?

2 sept

C’est la rentrée!

Je ne vais pas être très originale, je surfe sur la vague de la rentrée. En même temps c’est la rentrée…mais de quoi ? Pour l’instant pour moi, la rentrée c’est l’angoisse. L’angoisse de la page vide parce que je n’ai aucun impératif, mis à part de trouver rapidement un travail. Je pensais qu’à un jour de la rentrée j’allais être contactée par l’académie qui me dirait que j’avais un poste d’auxiliaire de vie scolaire dans tel établissement mais il n’en est rien. Donc voilà..avec ce blog je me crée des impératifs, je me crée des activités pour pouvoir créer du contenu, un contenu qui me ferait plaisir.

C’est ma première rentrée hors d’Antibes, j’avoue qu’Agen est beaucoup plus animée maintenant que pendant les vacances et ça me rassure, que les gens soient actifs toute l’année plutôt que 2 mois par an..
N’empêche que cette année, je vais faire une vraie rentrée, j’ai l’intention de m’inscrire à des activités, danse (ou cirque ou rollerquad ou escrime ou juste quelque chose de physique!) et chant. Des intentions j’en ai plein! tout le temps! et puisque j’aime bien les listes (et que pour moi les résolutions sont à faire en septembre et non en janvier), j’vais en faire une petite en essayant d’être le plus réaliste possible…

1.M’inscrire à des cours de chant -ça, ce n’est pas négociable!

2.Trouver un travail -soit qui me plaise, soit qui me laisse assez de temps pour faire ce dont j’ai envie à côté, ouai!

3.Changer mes lunettes-ça c’est carrément impératif, je vois mal et mes lunettes actuelles sont juste moches..

4.Sortir de ma zone de confort-alors ça..j’ai tout intérêt à le faire, parce que ma zone de confort, c’est chez moi…et j’dois dire que chez moi il ne se passe pas grand-chose, je n’ai pas de grande chance de faire des connaissances et aucune opportunité ne viendra me chercher dans mon joli appartement..

5.Faire de ce blog quelque chose qui me plaise vraiment, un espace sympa où je fais des choses qui me font du bien sans pression aucune (enfin une tite pression à savoir si ça va vous plaire aussi quand même…)

6.Faire de la musique pour de vrai, c’est à dire plus qu’une heure par ci par là, parce que c’est important pour moi, c’est tout !

Je vais arrêter là pour les résolutions de rentrée, je pourrais en rajouter des tonnes mais je vais déjà me cantonner à celles-là, les plus importantes, celles qui me feront avancer et qui me feront peut-être évoluer vers la personne que j’aimerais devenir, C’EST TOUT POUR LE MOMENT (non non aucune allusion à secret story ne sera tolérée sur ce blog..)

Coup de foudre pour une fanfare

30 août

Bon…Ce week-end à Agen, c’est le Pruneau Show, 3 jours de fête, de concerts, de stands de street-food locaux (de la saucisse, du canard, du foie gras, du gras de producteurs quoi..croyez-moi, mes résolutions de mangeuse de verdure en ont pris un coup..)et bien-sûr des pruneaux tout chauds distribués par la ville. Mais je vous ferai un p’tit post pour vous donner envie de venir l’année prochaine…
Là, maintenant, j’ai juste envie de dire que j’ai eu un coup de foudre. Oui, j’ai eu un coup de foudre pour une fanfare, même qu’elle s’appelle A la gueule du ch’val et qu’elle envoie du lourd.
Tous vêtus de rouge, noir et blanc, tous des personnages, des musiciens, des bons. Trombone, flûte traversière, clarinette, saxo, trompette, accordéon, rythmiques et attitudes complètement barrées.
Avec des morceaux entre Kusturica et la valse de Vienne, ils m’ont embarquée, j’avais juste envie de faire partie du groupe, de jouer de la trompette et de sauter sur place. En plus d’être de bons musiciens, ils ont un humour rien qu’à eux auquel j’ai adhéré; Ils donnent une belle ambiance circassienne, mais pas le gros cirque où y a des animaux et des gros projos, le p’tit cirque punk et indépendant qui fait des trucs sympas et qui donne envie de le suivre.
Ils sont d’Angers, ils sont une quinzaine et tournent autant qu’ils le peuvent. Si vous avez la chance de les croiser, profitez-en, c’est le moment de se lacher!
Si vous voulez les trouver, voilà leur site:  http://alagueuleduchval.fr/

Et un p’tit aperçu, je dis bien, petit, de ce qu’ils font en vidéo

 

J’ai pris quelques photos (floues, oui, je sautais…)mais j’ai surtout profité du moment, juste pour dire qu’ils sont mieux en vrai, voilà.